Marie Hervé

Composition pour une longue explication

Il s’agit d’une production de textes et schémas sur un rouleau de papier (15cm X 3.50 m) découpé à la scie, Composition pour une longue explication – un long monologue tentant de donner une réponse à l’angoisse de la page blanche, l’état de vide, de veille, d’immobilité comme possible décision politique.
Scindé en trois actes, le texte développe le monologue absurde d’une femme qui attend, Sieste; puis le Manifeste pour une pratique de la sieste, et finalement une Longue explication sur le fait d’écrire, pour rien.
Le “rouleau”, en phase de traduction vers l’anglais et l’italien, se déploie sous la forme de séquences d’images, de pièces sonore, de vidéos.

Marie Hervé Retranscription Virtuelle Composition pour une Longue Explication


À la suite d’études en hypokhâgne-khâgne, Marie Hervé intègre l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles, où elle poursuit actuellement son cursus. Elle y développe un travail d’auto-publication et de mise en espace de photographies, textes et images en mouvement où sont interrogés les usages contemporains de l’image photographique comme fantôme, ruine personnelle ou mémoire commune dégradée; depuis l’archive familiale et l’espace du musée jusqu’à l’image de téléphone portable. Dans le même temps, elle développe des projets personnels et collectifs sur le territoire méditerrannéen, notamment lors de Roundtable #3 pour Lucy Art Residency, Kavala, Grèce ou encore Transformer Project pour Blitz, Malte, ainsi qu’en collaboration avec l’Arthotèque de Vitré. Elle a exposé en France durant les Rencontres de la Photographie d’Arles, à Égine, Grèce ou encore à Lyon.


After a two-year intensive preparatory course for French Grandes Écoles in Arts, Literature and Langages, Marie Hervé entered the École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles, where she is pursuing her studies. Through spacial installations and self-publications, her work interrogates contemporary uses of the image as a phantom, a personal ruin or a damaged memory; from family archives and museum conservation to cellphones images. She is currently developing personal and collective projects within the mediterranean area, during Roundtable #3 – Lucy Art Residency, Kavala, Greece or Transformer Project at Blitz, Malta, as well as in collaboration with the Vitré art space, France. She exhibited her work in Arles during Les Rencontres Internationales de la Photographie, as well as in Aegina, Greece and Lyon, France.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s